Urcendia

De Atsamiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Urcendia dite la Cité Phoenix est une ville située dans le Domaine des morts.
Elle fut fondée par la guilde Paladin of Darkness durant la Seconde Génération et notamment par les couples de Chefs Lycinia & Spiritia et Lordragoon & Bbdragoon accompagnés de Nocat & Mentake et Sebas & Dreamhunter ex chefs des Anges de la Mort.


I. Description Générale

• Nombre d'habitants : Environ 1200.
Les sièges répétés ont stoppé l'expansion de la ville.

• Guilde au Pouvoir : Paladin of Darkness.

• Races Répertoriées :

  • Humains [Majorité]
  • Nains de Jardin [Grande Minorité]
  • Dragons [Petite Minorité]

• Localisation : Domaine des Morts.

Urcendia, joyau de la guilde Paladin of Darkness est ce qu'on pourrait bien appeler une oeuvre architecturale.

Imaginez-vous, voyageant à travers ce froid dédale qu'est le domaine des morts. Le premier signe annonciateur de votre arrivée à Urcendia est cette barrière d'arbres aux troncs immenses différents de l'habituelle végétation du Domaine des morts. Elle s'étale sur plusieurs kilomètres du nord au sud et de l'est à l'ouest, se dressant telle un rempart de brun et d'émeraude en travers de la route de toute présence hostile. Puis, derrière cette barrière naturelle vient une mince clairière dégagée de tout arbre, ouvrant la voie sur le dernier point à passer avant d'atteindre les portes de la cité. La forêt d'Urcendia. Elle est assez épaisse pour que vous n'aperceviez pas les remparts de la ville à moins de marcher une heure sans vous arrêter. Néanmoins, vous êtes guidés par une faible lueur perçant à travers les feuillages. Et enfin, vous voilà arrivés aux majestueuses portes de la ville rehaussées de minces remparts. La seule chose que je dirais sur ces portes, est que vous auriez du mal à l'ouvrir par la seule force de vos bras si vous n'avez pas mangé assez de légumes étant enfant.

Bien que ces bois mériteraient un peu plus d'éloges de ma part et de descriptions magnifiées, sans doute est-ce raisonnable de m'arrêter à ce point. Cependant, une chose avant que je ne continue. Urcendia est une cité phoenix comme la nomment certains. En ce sens, elle a déjà subi plusieurs sièges par des armées avides d'ajouter ce joyau à leur couronne. Mais elle fut mainte fois rebattit par ses habitants refusant de céder face à l'oppression ennemie.

Sa beauté réside principalement dans ses chemins fleuris contrastés par la couleur cendrée de la terre. Bordant des maisons toutes faites de bois et d'autres arbres aux feuillages persistants, ils se rejoignent au centre de la ville, en un seul point: Le Perchoir. Nom pas très glorieux mais illustrant bien la fonction première de cette tour en pierre blanche. Vous l'aurez deviné en la visitant, elle a plus l'air d'un grand parc que d'une ville construite à l'aide du dernier savoir en architecture. Pas de ruelles, ni de cul de sac en pierre ouvragée. Mais des espaces ouverts, verdoyants et des bosquets.

Dernier point, la magie est omniprésente à Urcendia. Les boules lumineuses bordant les chemins tard le soir en sont un exemple.


II. Points particuliers

Pierre gardienne de la ville. Une aigue marine aussi grosse qu'un dragonneau dotée de son pouvoir par les Paladins Fondateurs de la cité. Elle est la source de magie principale d'Urcendia, maintenant en place le Ciel Artificiel et repoussant les créatures du Domaine des morts. (la retirer de son socle serait comme éteindre le disjoncteur). On lui prêterait d'autres pouvoirs et des on-dit raconterait qu'Unyviel aurait acquis une âme.

  • Le Ciel Artificiel

Période, jour/nuit fixe. Il possède un seul astre qui le moment venu diminue ou augmente son intensité en fonction de l'heure. Il effectue un mouvement circulaire d'une période de 24 heures dans le ciel de la ville. Le voûte céleste, quant à elle, n'est qu'une illusion. Attention à ne pas s'y leurrer et voler trop haut. Le choc risquerait d'être rude.

  • Atmosphère

Pour le mieux. C'est à dire qu'avec Unyviel, il ne fera jamais trop froid ou trop chaud. Il ne pleut ou neige qu'en des rares occasions qui ne sont jamais "prévues". Et quand ceux-ci arrivent, les perturbations ne s'étendent que jusqu'à la limite du ciel, c'est-à-dire à la frontière de la forêt d'Urcendia.

III. Carte d'Urcendia

La Cité Phoenix telle qu'elle fut le 22 Juin 2010 http://img59.imageshack.us/img59/3220/urcendia.jpg

IV. Légende

Quartier Centrale: La Grand-Place.
Carré [06;05] - [12;05] - [06;12] - [12-12]

  • Le Perchoir.

Carré [07;07] - [11;07] - [07;11] - [11;11]

  • Statue des Chefs Suprêmes Urcendites.

Pas encore construites en RP
Lycinia [12;08] Spiritia [12;10]
Nocat [08;12] Mentake [10;12]
Lordragoon [06;08] Bbdragoon [06;11]
Seallion [08;06] Listian [10;06]

Quartier Est.

Grandes portes
Taverne des Voyageurs Assoiffés [17;09]
Auberge Héros Dépravé - Chambre de Missysvenja [19;09]
Puits intérieur de la Taverne - Auberge. [18;09]

Quartier Sud-Est.

Bibliothèque Urcendite / Journal Urcendite: Le Paladin Déchainé. [16;15]
Bureau de l'Assistance et des Primes [19;13]
Demeure d'Azdare - Entrée Souterrain
Puits du Quartier [13;18]
Parc : Zone Arbres + Table et Chaises.
Point de rencontre des Nains de Jardin [13;19]

Quartier Sud

Zone d'entrainement.
Manoir du Chef Suprême [06;16]
Statue Indéfinie [07;17]
Puits du Quartier [06;19]

Quartier Sud-Ouest: Zone Interdite.

Bois épais et sombre.
Puits asséché [00;16]
Maison à l'abandon scellée: Entrée du Souterrain [00;19]

Ouest: Quartier des Quatre Saules.

Statue dédié à Corellon Larethian [04;08]
Statue dédié à Shevarash [04;10]
Demeure de Silmadin, Aryaelda, Arkansan + Puits

Nord (Ouest à Est): Quartier Résidentiel.

Temple + Cimetière [02;02]
Demeure du Chef en Second: Nocat + Jardin [12;02]
Demeure de Titank + Puits [19;00]


V. Les Quartiers d'Urcendia

Quartier Centrale: La Grand-Place. [Description à venir.]

Quartier Est. [Description à venir.]

Quartier Sud-Est. [Description à venir.]

Quartier Sud. [Description à venir.]

Quartier Sud-Ouest: Zone Interdite. [Description à venir.]

Ouest: Quartier des Quatre Saules. [Description à venir.] Nord (Ouest à Est): Quartier Résidentiel. [Description à venir.]


VI. Origines d'Urcendia

La Fondation.

Lors de l'exploration des souterrains d'Atsami, l'on décida que ce sous-sol était maudit. Puisqu'une atmosphère hostile régnait dans cette épaisse forêt : les ténèbres omniprésentes et des relents pestilentiels et lourds flottant à certains endroits du domaine. Les marécages, quant à eux, renfermaient bien des secrets qu'il aurait été avisé de laisser secrets. Le froid, l'apparence des arbres, les murmures... Maudits. Maudit. Les villageois ne juraient que par ce mot. Et ils ne s'y arrêtaient pas de peur que leur âme ne soit damnée à leur tour. De même, ceux ayant été appelés par Shevarash passaient leur chemin. Il n'y avait rien ici. Rien à part ceux qui avaient déjà tout abandonné.
Pourtant, une ville apparut bientôt dans ces bois. Se dressant majestueusement entre les chairs putréfiées et autres squelettes. Défiant de ses immenses bâtisses les arbres qui avaient si longtemps régné en maîtres dans les esprits. La terre se révolta. Les créatures se rapprochèrent sans arriver ne serait-ce qu'à les apercevoir, ces murs qui leur avaient volé leur couronne. Qui ? Et comment osaient-ils ? A ces questions un hymne fut chanté.


« We are the guardians of the darkness. Where they rule a ray of light lingers. A land showered by darkness is now cleared by our Lights. You ask who? We say your master. How dare they? We have been granted all rights. The scale is now balanced. These lands are not yours anymore. The Paladins of Darkness rule. » (*)


Des dragons montés par des guerriers en capes survolèrent chaque parcelle de ces terres pendant des jours afin qu'elles reconnaissent leurs nouveaux maîtres. Cependant, l'aliénation de sous-sol ne s'arrêta pas seulement à la ville. Une barrière fut créée prenant un peu plus de ce territoire en repoussant les créatures dans les bas fonds du territoire.

Une jeune femme posa pied à terre, un mince sourire éclairait son visage. Tout en marchant, elle entonna un chant accompagnée de sa dragonne, peu après suivies de tous les dragonniers et dragons restés en hauteur. Et la magie prit place. A travers cette barrière, à chaque note entonnée, des sources d'eau vive jaillirent, l'impureté quitta les arbres, des fleurs colorèrent le sol terreux. Et à la fin du refrain... Une lumière au loin apparut. Se faisant plus vive à chaque instant. Repoussant les ténèbres qui avaient autrefois régné. Quand la chanson fut terminée, on aurait pu croire qu'on se trouvait à la surface. La ville des Paladins étaient devenue une enclave de lumière sur un territoire maudit. La jeune femme s'arrêta alors pour observer les environs avec satisfaction. Elle s'assit au pied d'un arbre et échangea un coup d'œil complice avec son amie saurienne. Un seul mot fut prononcé. Urcendia. Plus tard, lorsque le soleil de la ville se fut moins fort et qu'une douce pénombre se fut installée, les Paladins se réunirent tous au centre de la ville et là un homme prit la parole:


« Nous sommes ici chez nous. Toutefois, redonnons à la nature ce qu'elle nous a prêté. Vous déracinerez tout arbre que vous avez coupé et le replanterez ensuite. Aucune goutte de sang ne souillera ces lieux. Toute personne ayant des intentions pacifiques pourra y habiter et recevra notre protection. »


Chacun des présents approuva d'un signe de tête puis les festivités prirent place. On célébrait le nouveau chapitre des Paladins of Darkness.


(*) Nous sommes les gardiens des ténèbres. Là où elles règnent une lumière subsiste. Une terre plongée dans les ténèbres est maintenant baignée de notre lumière. Vous demandez qui ? Nous répondons vos maîtres. Comment osent-ils ? Nous avons reçu tous les droits. La balance est maintenant à son équilibre. Ces terres ne vous appartiennent plus désormais. Les paladins des ténèbres règnent en maîtres.

Ecrit de Lycinia. Extrait tiré du livre Urcendia, La Cité Phoenix.

L'Origine du Nom

[Réservé à Titank]


VII. Quelques mots d'Urcendites

Vision d'Urcendia

Urcendia fut bâti il y a fort longtemps par les Paladin of Darkness, cette ville qui symbolisa l'age d'or des paladins était en effet née de la volonté des membres de la guilde de se rassembler pour mieux se protéger les uns les autres.

Seulement de nombreuses guildes jalousant le joyau des paladins, la ville subit bon nombre d'attaques auxquelles malheureusement peu de paladins survécurent et dans lesquelles la ville fut partiellement détruite, la guilde fut poussée à fuir la ville à de nombreuses reprises mais la volonté des habitants était si forte que la ville fut toujours reconstruite.

Malheureusement les attaques se faisant de plus en plus fortes et meurtrières, la ville est maintenant désertée, ce qui n'empêcha pas certains de donner à Urcendia le nom de "ville phénix" car toujours elle renaîtra de ses cendres.

Et les légendes d'Atsami affirment qu'encore aujourd'hui les rôdeurs paladins ont les yeux fixés sur Urcendia et qu'un jour les Paladin of Darkness retourneront vivre sur leurs terres...

Ecrit de Titank, Stratège des Paladins of Darkness.

___________

Cela ne fais que peut de temps que j'appartiens à la guilde, mais ayant vue de mes yeux cette magnifique cité, je peux décrire ce que j'ai ressentit la première fois ou j'y ait mis pieds.

Mon regard fut d'abord attiré par ces hauts arbres qui venaient chatouiller les nuages, et qui, entre deux cimes, laissaient apercevoir de petites maisonnettes des quelle s'échappaient de large langues de fumée grise. Chaque dragonnier, accompagné de son dragon, apportaient une pierre à la fondation. Cette activité foisonnante et cette entraide était très émouvant. Tous dans la bonne humeur, les éclats de rires et farces joyeuses étaient au rendez-vous. Tous ces gens formaient une grande famille, et il me semblait qu'il me serait dur d'y entrer. Mais petit à petit je commençais à faire quelques connaissances, et même si mon nom est encore inconnue pour certains dragonnier de cette cité à ce jour, j'espère qu'il le sera demain. Dès que j'ai traversé ces grandes murailles de pierre, j'ai sentit déjà que ma solitude allait s'estomper.

Une terre battue d'un gris sans défauts et d'une pureté sans égal ne faisait qu'un avec le sol, et il semblait que chaque détail avait été calculé pour son harmonie. Les bancs de fleurs, parallèles et de couleurs vives, était semblable à un vif tapis sur une étendue de cendre légère. Lorsque je faisait un pas, une nappe de poussière ce soulevait et venait me chatouiller les joues, comme pour me souhaiter la bienvenue. Mais le plus majestueux, le plus époustouflant, était surement ces huit statue taillées dans la pierre, qui dominait la cité, placé en son sein au contour des murailles de la maisonnée principale. Elles étaient hautes et d'un blanc immaculé, semblable à un ange. A elles seules, elle dégageait une aura de pureté, douce et accueillante pour quiconque venait en ami, dur et repoussante pour un dragonnier mal intentionné. Ces huit belles femmes semblait porter sur la cité un regard de mère, protégeant ses enfants des prédateurs. Et cette architecture sans défauts me fit chavirer le coeur.

Mais Urcendia n'était pas qu'une cité réputé pour sa beauté. Elle était aussi le repaire de quelques dragons anciens, sages et puissant qui détenait une force qu'aucun autre ne pouvait égaler. Me retrouver au milieu de telle personnalité était excitant, et parfois même terrifiant. Une telle aura de dégageait de leur corps, que les charognards et les vautours s'envolait à leur arrivé. Chacun de leur pas était un coup de tambour et ce bruit mat faisait frémir de peur les ennemis malveillant. Et cela faisait plusieurs années qu'il rebâtissait leur belle cité pierre par pierre lorsqu'un infirme venait à la détruire, ne se décourageant jamais et ne laissant jamais apparaitre de peine à leur visage. Jamais la haine ne les accablaient, et toujours ils restaient dans le droit chemin. Ces hommes et ces dragons sont des paladins des ténèbres.

"Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à le rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir,

Alors, tu seras un homme, mon fils."

Kipling

Voici mon humble regard sur une si belle cité.

Ecrit de Blackmail, guerrier des Paladins of Darkness.


Ode à Urcendia

Après s’être inclinées et présentées devant les membres de la guilde, les Missy se retirèrent dans la forêt, leur amie de toujours. Elles s’y assirent un moment, réalisant leur chance d’être enfin admise dans cette guilde. Elle connaissait certains des membres qui allaient et venaient dans les différentes tavernes d’Atsami où Missysvenja se produisait de temps à autre.

« Tu te rends compte, on y est ! jubila la dragonne bleue.
- Oui, soupira son amie en s’allongeant dans l’herbe, contemplant le ciel étoilé d’Urcendia.
- Tu ne trouves pas ça étrange ? interrogea le reptile.
- Quoi donc ?
- Ce ciel… Nous sommes pourtant dans le troisième sous-terrain…
- Je sais… j’avais entendu parler d’Urcendia déjà, il paraît qu’un ciel artificiel entoure cette ville légendaire. C’est pour cela qu’on peut voir un ciel étoilé et un astre éclairer Urcendia… »

Missy ferma les yeux et laissa le vent chanter à ses oreilles. Elle inspira l’air de cette ville porteuse de héros, d’histoires et de liens indestructibles.

« Toi, tu composes… » devina Missyeliott qui n’avait jamais accès aux pensées de son amie dans ces cas-là.

La jeune femme sortit sa lyre, l’accorda et commença à chanter l’ode qu’elle venait de composer. Sa voix d’or emplit alors la forêt. Les étoiles et le ciel pour public, elle chanta haut et clair :

Urcendia, ville de légende, qui m’attires.

En ton sein, on laisse derrière nous le pire.
Point d’amitié ici-bas, seule une famille :
Un lien indéfectible qui jamais ne cille.
Loyauté, courage, honnêteté et franchise,
Voilà, résumée en quatre mots, la devise
Que je me jure à tout jamais de respecter,
J’en fais le serment devant le clan entier.
Je vous prie de m’accepter pour qu’enfin je naisse

En tant que membre des Paladins of Darkness.


Les ultimes notes de lyre s’envolèrent dans les cieux alors qu’elle achevait sa chanson. Sa voix descendit pour ne devenir qu’un souffle et son sourire illuminait son visage.

« Tu crois qu’ils apprécieront ?
- Pourquoi n’aimeraient-il pas ?
- Je ne sais pas, c’est un peu présomptueux, nous sommes arrivées hier…
- Justement ! Ce que je veux dire, c’est qu’ils se rendront bien compte qu’ils comptent pour toi, tu leur as écrit cette chanson, tu chantes ton amour à la guilde, ce serait stupide de leur part de ne pas aimer.
- Ce n’est pas vraiment pour eux que j’ai écrit cette chanson… Je l’ai écrite parce que c’est ce que les Paladins m’inspirent, eux et leur ville. Leur gentillesse, leur chaleur, leurs sourires, c’est indescriptible ce frisson qui me parcourt quand j’entre dans l’auberge… Je me sens …
Sa voix se brisa sur les deux derniers mots…
- C’est normal. Ils nous ont accueillies comme les leurs dès le début… »

Missysvenja sentit ses larmes couler sur ses joues, chassées par le vent de la nuit d’hiver.

« Oui Missy… Nous sommes enfin chez nous… » murmura la dragonne en prenant son amie sous son aile écailleuse.

Ecrit de Missysvenja, Scribe des Paladins of Darkness.

Étude

Étude démographique de la ville d'Urcendia commandée par la chef Lycinia auprès du stratège Titank :


La ville d'Urcendia compte une population de 1 200 habitants, essentiellement des hommes et des nains (65% d'hommes et 35% de nains). La population est normalement environ de 1 600 habitants avec 60% d'hommes et 40% de nains mais les événements proches on poussé une partie de la population à quitter la ville. La plupart ont atteint le domaine de la nuit sous escorte des paladins et sont maintenant en sûreté.

Observation des différentes catégories d'êtres vivants selon les fonctions :
Les nainposteurs : Ce sont les nains chargés de la livraison du courrier, ils utilisent leur petite taille pour se faufiler à travers les trous entre les plans et se déplacer plus vites entre les différents mondes. Les services postaux sont récents à Urcendia et une meilleure cartographie de tous les plans permettra d'en améliorer l’efficacité. Ils sont facilement reconnaissable de par leur uniforme jaune. Ils suivent tous un entraînement très complexe basé sur la course à pied et initié par le grand maître nain Pacour Kiclack.

Les nains de jardin : De leur nom scientifique Nanus Kipuce, ils sont chargés de l'entretien des jardins de la cité, des plantations ainsi que des fermes alentours. Ils sont très important car ils nourrissent l'ensemble de la société Urcendite. Et permettent à la ville d'être classé parmi les plus beaux ouvrages d'Atsami.

Les narmuriers : Le savoir-faire nain a toujours été inégalé à Atsami, c'est pourquoi ils ont vite remplacé les hommes dans la création, dans l'entretien des armes et des différentes pièces d'armures paladines. Celles-ci sont très prisées par les guerriers parfois même originaires d'autres guildes (un grand marché c'est ouvert entre les guildes, permettant l’enrichissement de la ville et de ses habitants.).

Les naintoyeurs : N'avez-vous pas remarqué qu'Urcendia ne souffrait d'aucune épidémie ? Avez-vous déjà vu ne serais-ce qu'un déchet encombré les ruelles de la ville ? Non ?! Bien sûr tout cela, les urcendites le doivent au travail des naintoyeurs. Attachez une carriole à l'arrière d'un dino, mettez sur sa tête un petit nain hargneux et vous obtiendrez le meilleur service de nettoyage qui soit. Les nains ramassent les poubelles dans votre maison puis les emmène dans la forêt située au sud de la ville. Là-bas des dinos se nourrissent des ordures et fabriquent de l'engrais ensuite utilisé par les nains de jardin.

Les hommes se chargeaient autrefois de toutes les fonctions mais les nains les ont surpassé dans certains domaines, toutefois ils se sont dirigés vers d'autres métiers :

La manufacture : Les nains s'occupant maintenant des armes et des armures, les hommes traitent aujourd'hui les manufactures diverses, telles que le textile ou les bijoux. La confection de l'alcool consommée dans la taverne d'Urcendia leur revient aussi. Ils se chargent aussi des constructions et de l'entretien des bâtiments. Les architectures très complexes de la ville nécessitent un entretien régulier et coûteux.

Les marchands : Les hommes ont développé de grands réseaux de commerce intra et extra-Urcendia notamment celui des armes et des armures naines. Les anges de la mort sont pour beaucoup dans ce savoir-faire. Les marchandises sont pour beaucoup exportées aux alliés de la guilde les Alchimistes perdus, toutes ces ventes sont légales et un impôt est prélevé dessus. Il existe vraiment très peu de réseaux de contrebande illicite ceci grâce à la surveillance accrue des paladins y remédiant et surtout le fait que l'honnêteté soit une valeur primordiale à Urcendia.

L'élevage : Les hommes ont gardé l'élevage des animaux à des fins alimentaires ou pour servir de montures. Il n'existe pas d'éleveur de dragon à Urcendia. Ils se chargent du nourrissage des dinos appartenant aux naintoyeurs car les nains ne sont pas très à l'aise avec les animaux.

La garde : Elle est assurée par les 2 races, de façon équitable (selon les pourcentages dans la population). Ils sont 120 à patrouiller par groupes de 6. 4 groupes se relayant toutes les 6 heures. 1 groupe dans chaque secteur (Nord/Est/Sud/Ouest). Ainsi il y a toujours 4 groupes au repos durant une journée entière. Les gardes ont des horaires fixes et l'interdiction de quitter la ville. Avec les derniers événements (attaques et vols de la ville) un groupe a été rajouté aux 4 existants, ce qui fait que 5 patrouilles transitent durant les périodes de 6h. Un garde est rémunéré 2 POs de l'heure.

Les paladins : Élite des soldats de la ville, ils sont les exemples de la nation. Bâtisseur d'Urcendia, architectes, inventeurs, chevaucheurs de dragons et derniers remparts de la ville. Ils prennent toutes les décisions importantes de la cité et détiennent le pourvoir. Le haut-conseil détient le pouvoir suprême et est dirigé par Lycinia.

p.s. : Adoption d'un code de couleurs, vert pour les nains et rouge pour les humains.

p.p.s. : Les indications précédentes sur les hommes et les nains ne sont en rien sexistes. Les paladins veillent à la parité des sexes dans toutes les professions et parmi toutes les races.

n.b. : Une bourse de remerciement de 500 POs sera offerte à Tasiop Sehr (Garde) pour l'étude qu'il a effectué auprès de la population urcendite