Rochers du Ciel

De Atsamiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Rochers du Ciel : la patrie des « chimères », une race de Dragons, volant loin au dessus d'Atsami. Généralement, les seules "chimères" visibles sur Atsami sont celles qui se sont écrasées au sol.

Description

C’est un amas de roches stériles, une île flottant dans l’immensité du ciel, baignant dans l’eau blanche des nuages, à la manière du Rovorartcshé, sans jamais toucher les terres d’Atsami.
Sur le rocher principal on trouve la cité des « chimères », Néréa.

Peuple

La race de Dragons qui vit sur les Rochers du Ciel s’appelle les « chimères ». Ils sont inféodés à l’air. Plus petits que les Urolokis et moins puissants, leurs ailes ont une taille démesurée par rapport à celle de leur corps et sont recouvertes de plumes. A la manière des Wyvernes, ils sont patauds sur le sol et très à l’aise en vol.
Leur esprit est plutôt vif et les « chimères » apprennent très vite. Elles ont en revanche du mal à contrôler leurs émotions.
Les « chimères » ont la capacité de changer de forme pour prendre une forme Humanoïdes.

Mode de vie

Les « Chimères » sont dirigées par un conseil d’ancien.
Les couples sont fidèles à vie et se reproduisent tous les vingt ans, au moment où la cité de Néréa se retrouve la tête en bas pendant 7 jours. C’est pendant ce cours laps de temps que les chimères pondent sur le rocher et que les œufs éclosent. Au matin du 7ème jour, Néréa retrouve son sens habituel et les œufs n’ayant pas éclos ou les dragonnets n’ayant pas réussi à s’envoler sont précipités dans le vie.