Porte Rouge

De Atsamiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Porte Rouge, ou Il Micicoincar Cocichcacar (comme mentionné dans le livre du même nom) se trouve au Huitième Souterrain.

"Au plus profond d'Atsami, là où la fin de termine, près du lieu où dansent les sorcières."

On y accède par un long tunnel noir qui s'enfonce dans le sol, dissimulé par un énorme rocher. Le tunnel est jonché d'ossements et les murs couverts de sang. Au bout du tunnel, derrière une lourde porte fermée par une barre en onyx volcanique et couverte de symboles étranges, se trouve la Porte Rouge. Un cercle de silex orné de dessins de têtes de mort ou de pentacles entoure la Porte, protégée par une cage de lumière dorée.

La Porte est un passage vers les Chambres Infernales. D'après les rumeurs, au sein de ces multitudes de pièces seraient enfermées des Créatures présentées comme démoniaques. D'autres racontars affirment que ce sont les oubliettes utilisées par l'Ordre des Gardiens et les Princes d'Atsami pour enfermer leurs opposants. Les Princes ayant régné avant Bahanix et Ithil pourraient toujours y vivre. Elle fut condamnée dans des temps anciens par 100 puissants mages qui la fermèrent et la protégèrent par une cage de lumière. Venue des Cieux et des Divinités, une pierre traversa les souterrains pour dissimuler l'entrée du tunnel.

La Porte ne s'active que pour le sang noble et la magie.

La Porte fut découverte au cours de l'an 2 par Knucker. Aussitôt, terrifié par sa menace, lui et les membres de la guilde des Angel Corellon se ruèrent sur place pour en condamner définitivement l'accès. Mais nul ne sait s'ils ont réussi à y parvenir.



Liens

www.ev-dragon.com/forum/message.php?id_topic=6419