Melzenan

De Atsamiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Melzenan est une ville située dans le Premier Souterrain. Elle est dirigée par Dame Esperanza et son dragon Gristak.

Histoire


Melzenan fut tristement connue par les événements de Nárië de l'an 11. Un mystérieux mage noir recruta une voleuse pour dérober l'Epée de Melzenan, relique sacrée de la cité. La jeune femme, aidée par un notable de la ville, fit accuser le capitaine de la garde Julmont. Ainsi, elle put s'enfuir avec l'arme. Malheureusement pour elle, elle fut arrêtée dans le Domaine des Chimères par le Clan des Dragons d'Argent. L'Épée fut restituée à sa cité, mettant fin au chaos qui s'y était instauré. Ce fut l'occasion d'établir une alliance entre la cité de Melzenan et le Clan des Dragons d'Argent.


Avant cette récente mésaventure, Melzenan connut une histoire glorieuse. L'emplacement de la cité se situe à l'endroit où un dragon du même nom périt au nom de la paix. Il y a fort longtemps, une guerre divisa humains et dragons. Deux individus parvinrent à y mettre fin : l'humain Oclès et le saurien Melzenan. En hommage au dragon mort dans la lutte, Oclès donna son nom à la cité. Pour sa part, il fonda une lignée, encore en charge de la ville aujourd'hui. Depuis cette guerre d'antant, Melzenan est un symbole de paix.

Principes


Pour remporter cette guerre d'antan, une épée fut forgée. Symbole de la victoire de la solidarité face à la vilénie, elle réside dans la salle du trône du château de Melzenan. Relique sacrée, il est interdit d'y toucher. Si, pour une raison exceptionnelle, quelqu'un devait s'en saisir, le règlement de la cité stipule qu'il est obligatoire de porter des gants.


Cette arme maintient l'ordre dans la cité. Elle rend légitime l'emprise qu'a ses dirigeants sur son peuple. Si elle venait à disparaître, comme ce fut le cas en l'an 11, leur capacité à diriger la cité serait serait remise en cause. L'Épée maintient donc l'ordre et l'harmonie dans la cité.

Voir aussi