Lufang

De Atsamiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dessin de Tsaag

Résumé

Un vol d'une rare audace vient d'être perpétré à la désormais célèbre Tour de Magie de l'Eau. Deux ouvrages rares ont disparu : l'un traitant des ignifuges et de leur fabrication, l'autre de la structure de l'encéphale draconique.

La gazette a interrogé Aquazar Avol, le seul mage défenseur de la tour à avoir aperçu le voleur.

"Il se déplaçait si vite que j'arrivais à peine à le voir. Il s'agissait d'une créature ailée, à peu près de taille humaine. Je lui ai lancé le sort de Gelée, ça ne l'a pas du tout affecté. Il a quitté la tour en se jetant par la vitre du troisième étage.

Un Dragon a bien tenté de le poursuivre, mais la petite taille du voleur lui a rendu un grand service pour se cacher dans les forêt avoisinantes, et la pluie battante ne nous facilitait pas la tâche.

Le plus inquiétants dans cette histoire n'est pas, je dirai, cette créature en elle même, mais ce qu'elle compte faire des ouvrages qu'elle a dérobé. Je pense que ce voleur travaillait pour un maître quelconque, et que c'est lui que nous devons craindre.


Témoignage étrange, incident dans le Cinquième Souterrain !!

[Steel]

- J'ai vécu le pire moment de ma vie. Rien n'aurait pu me préparer à ce qui s'est passé cette nuit, il y a 3 jours. Nous volions, comme bien souvent, Miroir et moi, au dessus des forêts quand il a attaqué. Un monstre ailé. Miroir m'a défendu tout de suite, j'exultais déjà de savoir cette créature carbonisée pour son audace. Comment une bestiole de ma taille osait s'attaquer à mon dragon ? C'est incompréhensible !

J'ai bien vu le jet de flammes ! Mais, comment était ce possible ? Le monstre ne s'attaquait pas à mon dragon, non, c'est à ma vie qu'il en voulait ! Le feu ne lui fit absolument rien. Il se jeta sur moi enfauchant mon paquetage avec son arme, une épée longue. Je n'allais pas me laisser faire, jamais. ensembles, Miroir et moi ne craignons personne. Vous savez, vous connaissez l'exaltation de combattre aux cotés de son dragon, pour l'avoir fait, vous aussi ! Dans ces moments, on ne réfléchit plus, on frappe à l'unisson.

[Journaliste]

- Comment c'est arrivé ?

[Steel]

- D'un coup, je n'ai plus senti la présence de Miroir. Comme si... comme si il m'était devenu complètement étranger. La créature ailée força Miroir à atterir et je heurtais violemment le sol, déjà blessé à l'épaule par la lame de ce monstre inconnu. Mon dragon, étranger... vous qui ne l'avez pas vécu, vous ne pouvez pas comprendre. C'est un peu comme si on vous arrachait le bras droit. Ou comme si vous deveniez, d'un coup, un oiseau sans ailes.

J'étais au sol. Mal partout. Le monstre me faisait face. J'ai vu, ou j'ai cru voir, deux yeux jaunes et des crocs de prédateur. Il s'est approché de Miroir comme s'il l'avait connu depuis toujours, comme moi-même je l'aurais fait. Il s'est assis à ma place, et Miroir a décollé avec... avec un nouveau maître. J'ai sombré dans l'inconscience. Un autre cavalier et son dragon m'ont sauvé, Tsaag et Aelkë, en m'hébergeant tout ce temps. Je délirais, je crois. Trois jours. Et, miracle, Miroir est revenue. je l'ai sentie approcher de loin, j'allais de mieux en mieux. J'ai quitté la maison en courant. Le cauchemar était fini.

Ce qu'il s'est passé ? Je ne le sais toujours pas. Miroir n'a aucun souvenir de ces Trois jours. Elle se rappelle juste de s'être réveillée un matin en souffrant de mon absence et s'est empréssée de me retrouver. Comme s'il ne s'était rien passé ! Mais je sais ce que j'ai vu ! Je sais qu'on m'a arraché à Miroir trois jours, même si elle ne s'en souvient pas. Et croyez-moi, c'est la plus terrible épreuve que nous puissions supporter.



Lien

www.ev-dragon.com/forum/message.php?id_topic=7101