La Banque

De Atsamiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'HALL D'OR "EDO"

Silorne, chuchotant: Mais non, je t'avais dis l'Eldorado...
Fenloen: Certes, mais à tout les coups personne la connaît, ta légende... Et de toute façon ça sonne mieux.

En parcourant les petits chemins qui sentent la noisette de Varnaël, vous risquez fort d'être pris d'une odeur de bière et d'âcre fumée. Tout d'abord, mettez-vite un tissu humidifié sur votre bouche, il y a de fortes chances que la fumée soit toxique (et de toute façon suffocante). Ensuite, vous pourrez pénétrer dans l'immense bâtisse étrange qu'est la Banque de Varnaël... Enfin qui sera; les travaux sont encore en cours. Pour le moment, on peut voir une petite tour engoncée, courtaude et large (un peu comme son propriétaire, même s'il ne faut pas le lui dire sous peine de subir son courroux). Elle se dresse à l'angle d'un mur d'enceinte qui n'est fini ni d'un côté ni de l'autre.

www.chateau-fort-manoir-chateau.eu/chateau-de-poisieu-38_bb.jpg

A l'intérieur, on peut tout d'abord apercevoir un comptoir, avec une ouverture sur le dessous, ainsi qu'un mur de toute évidence ouvrable (et ce, afin de laisser passer la dragon qui loge dans la tour). De l'autre côté du comptoir s'aligne plusieurs tonneaux de bière (de l'avis de Fenloen lui-même, "Si jamais j'ai une petite soif entre 3h30 et 4h du matin, heure où Hemarys refuse d'ouvrir la taverne pour des raisons qui m'échappent encore, ça peut être utile!"). Ce qu'il oublie de préciser, c'est que même à ces heures-là, il hésite à déboucher ces tonneaux, car ils contiennent chacun une bière de qualité différente de sa voisine.

www.la-passe.net/images/taverne_griffon.jpg

On peut également voir un escalier qui monte vers un étage assez bas de plafond; c'est là que logent nain et dragon (d'après les aveux de ce dernier, "On ne pouvait pas dépasser cette hauteur; sous peine de quoi mon cher dragonnier est en proie à des vertiges, et je perds moi-même mes moyens sous un plafond trop haut - pour moi une grotte, c'est une grotte! -").

Enfin, un petit escalier en colimaçon bien camouflé mène à un endroit que personne n'a jamais vu, à part ses bâtisseurs; c'est là que les richesses que Fenloen s'engage à garder au comptoir sont stockées. J'ai pu, au péril de ma vie, jeter un coup d'oeil à l'intérieur. Depuis, Silorne sait quel goût ont les narrateurs, et Fenloen garde un de mes bras. Néanmoins je puis vous dire que ces souterrains peu éclairés (ni Silorne ni Fenloen, tout deux habitants des cavernes, n'ont besoin d'éclairage en sous-sol) regorgent de pièges et de maléfices en tout genre. Je n'ai bien évidemment pas trouvé l'or.

Quand à la fumée que j'évoquais tout à l'heure, elle vient de la forge que Fenloen tente de placer dans un coin. Pour l'heure, elle n'est utilisable que par un vrai forgeron digne de ce nom, mais à terme, elle devrait permettre à un novice de transformer n'importe quel minerai en produit fini, et de le sertir de pierres précieuses directement issues du sol également.

En fin de compte, c'est un bâtiment moche, pas fini, au nom débile, d'où s'élève perpétuellement des nuages toxiques, et dont les obscurs bas-fonds sont un calvaire. Un peu comme un nai-*ZBAAAF*



CREATEUR : Fenloen



[HRP]Alors oui, c'est fait exprès que le bâtiment ne comporte pas de fioritures particulières, et qu'il soit encore en chantier; en fait Fenloen ne va jamais réussir à faire quelque chose de viable, retravaillant sans cesse ses plans pour faire quelque chose de parfait; il lui faudra près d'une cinquantaine d'année pour y parvenir. Mais la tour et la banque sont opérationnelles![/HRP]