Détruire leur monde

De Atsamiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En l'an VII, les Dragons et Dragonniers semblent avoir presque disparu d'Atsami. A vrai dire, la moajorité d'entre eux se terrent au Domaine de la Nuit. Pour La Garde de Nuit, c'est devenu insupportable. Pour les adeptes de la Voie Sombre, plus de proie à piller. Pour les adeptes de la Voie Blanche, plus d'aide pour protéger le peuple. Une ère semble se terminer, laissant la place à une époque sans couleur, sans magie... Sans Dragon.

Comment lutter contre un ennemi intouchable ? Car au Cinquième, l'Enchantement demeure.

Alors les corbacs, une seule solution pour réveiller ces Dragons endormis : utiliser leurs propres méthodes. S'il ne peuvent voler, ils déboiseront. S'ils ne peuvent tuer, ils détruiront. Leurs armes seront la colère et la peur.

A partir du mois d'Úrimë, les corbacs s'attaquent méthodiquement au déboisement des Villes du Domaine de la Nuit. Assez vite, ils éveillent l'attention et la colère des Lions de Celeborn, sans parvenir à les faire sortir de leur cachette. Au cours du mois de Ringarë, le déboisement s'accompagne de la construction de statues : des statues horribles, des statues de meurtre, de souffrance. Car à défaut de mal physique, on peut toujours instaurer la peur. Plusieurs Villes sont abandonnées et détruites : Néadhora, Edhon, ...

Mais la menace n'est pas suffisante : les Villes se déplacent, les Dragons se rendorment, et en Narvinyë de l'an VIII, les corbacs finissent par abandonner. Pire que le Chaos, l'apathie règne en Atsami.



Liens

www.ev-dragon.com/forum/message.php?id_topic=17274