Cité du Bélériand

De Atsamiki
(Redirigé depuis Cité du Beleriand)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La guilde

Mots d'ordre

La cité du bélériand : le repaire de tous les plus grands criminels d'Atsami. Les âmes damnées d'Atsami s'y retrouvent, s'y soutiennent et s'entraident. Une guilde à la hauteur de vos ambitions d'assassin.


Bannière

Fichier:Cité du beleriand.GIF



Genèse de la guilde

Un jour d' Isilya de la première semaine de Nárië, an 4, Bilborus et Alyus se promenaient au milieu des arbres et des fleurs lorsqu'ils rencontrèrent un ami fidèle qui gambadait avec son dragon.

"Salutations mon bon ami, comment vas tu ?"

Son comparse lui rendit son salut chaleureusement. Bilborus le regarda fièrement, bomba le torse et lui dit :

"J'ai obtenu une promotion ! Je viens de créer ma propre guilde !"

Le ton baissa et il poursuivit en disant qu'il ne lui avait toujours pas trouvé de nom. Cela faisait longtemps qu'il en rêvait et s'il en était arrivé là, ils le savaient tous les deux, c'était grâce à Draygone, son ancien maître ... Ce dernier qui comprit les pensées de son ami se mit à rougir. Draygone resta noble comme toujours et se tourna vers Bilborus en le regardant profondément, droit dans les yeux et rétorqua :

"Tu sais, ce n'est rien, je n'ai fait que mon devoir de chef de guilde, je t'ai appris toutes les connaissances que j'ai enseignées à ma guilde. Je sais que tu y arriveras et que l'on se reverra bientôt. Tu étais un des membres importants des Chaos Angels et en tant que chef de guerre, tu as rempli plusieurs missions assez importantes alors j'ai confiance en toi."

Bilborus ne savait plus où se mettre et lui répondit que tout ce qu'il avait fait pour son ancienne guilde était normal, et qu'il n'avait fait que son devoir.

Au bout de quelques minutes de conversation intense entre les deux hommes, et alors que Gray et Alyus s'amusaient non loin de là, Draygone indiqua a son ami que sur son chemin, à quelques jours de marche, il venait de passer près d'une grande demeure qui semblait abandonnée. À l'intérieur, il y avait pas mal de choses à retaper mais elle avait selon lui été jadis habitée.

Bilborus sembla intéressé, de plus qu'il ne savait pas trop où se terrer et passer les prochaines nuits. De plus, il cherchait un endroit où pourrait vivre sa guilde. Bilborus et Alyus décidèrent d'y aller pour voir si Draygone avait raison. Mais elle n'était pas à côté. Il leur faudrait traverser des forêts, des montagnes et cela pendant plusieurs jours. La tâche n'allait pas être facile.

[-- Alors que le soleil commençait a tomber à l'horizon, Bilbo décida qu'il était temps de commencer sa quête pour la recherche de cet endroit qui lui parut déjà magnifique. Ils se saluèrent chaleureusement et chacun reprit sa route --]

Au bout de quelques minutes de marche, Bilborus et Alyus arrivèrent devant un petit ruisseau qui s'écoulait en direction de la montagne, et deux chemins se présentèrent devant eux. Le premier accidenté, rempli de cailloux et de flaques d'eau menant en direction d'une vaste forêt d'épineux. Le second, plus étroit et sombre semblant se diriger vers un flanc de montagne escarpé et dont les accès semblaient difficiles.

Cela ne rassura pas Bilborus qui devait choisir l'un de ces sentiers. Avant de les quitter Draygone ne leur avait pas dit quel chemin prendre. Il leur dit seulement de prendre la voie de la raison. Après mûre réflexion, Alyus fit remarquer à son dragonnier que la montagne serait plus facile pour lui s'il devait prendre son envol. De plus, le ruisseau se dirigeait vers la montagne et non vers la fôrêt. Bilborus pris quelques secondes de réflexion et acquiesça.

"C'est vrai, tu as raison, tu es un bon compagnon et je te fais confiance."

Il s'approchèrent du sentier et commencèrent à s'y aventurer. Le soleil au dessus d'eux devenait de plus en plus oppressant, seuls de petits nuages y gambadaient de temps a autre. Au bout de deux heures de marche sous un soleil tombant infernal, ils décidèrent de faire une pause au bord du ruisseau. Alors qu'ils se rafraîchissaient, Bilborus fut surpris par le craquement d'une branche derrière lui. Il approcha discrètement la main droite sur la garde de son épée. Il s'en saisit lentement, puis d'un coup d'éclair, il la sortit de son fourreau tout en se retournant. Ne sachant que faire, il éclata de rire au point de se rouler au sol. Il venait d'avoir la peur de sa vie et venait de se rendre ridicule. Là devant lui, deux petits lapins se restauraient de baies au pieds d'un arbuste, une oreille pendante et l'autre à l'écoute ... D'un bond, il arriva a en attraper un.

"Il fera un bon repas." dit il.

Bilborus et Alyus se régalèrent et ils en avaient besoin car la route était encore très longue.

Bilborus commença a sentir la fatigue monter en lui. Seul alyus se sentait apte à poursuivre. Afin de ne pas prendre de risques en poursuivant de nuit, ils confectionnèrent un bivouac pour passer la nuit.

Leur nuit fut froide et très longue. Au dessus d'eux, il n'y avait aucun nuage, la splendeur de la nuit maculée d'étoiles laissa Bilborus dans ses pensées profondes. Il y sombra vite et s'imaginait déjà propriétaire d'une grande demeure de pierres sculptées avec de magnifiques jardins ornés de lys flamboyants... Mais petit à petit le sommeil l'emporta ... Alyus, quant a lui, restait éveillé et regarda son maître dormir car il en avait bien besoin. Cela faisait plusieurs jours qu'il ne s'était plus reposé.

Au petit matin, il fut réveillé par l'odeur de la chair fraîche. Alyus venait d'attaquer un tigre. Comment mieux débuter la journée que par un bon repas chaud ?


Après s'être rassasiés et le ventre plein, ils reprirent leur chemin sous une chaleur étouffante. On était déjà le Valanya de la troisième semaine de Nárië, an 4 et ils n'avaient toujours pas trouvé de demeure. Cela faisait déjà près de 10 jours qu'ils dormaient à la belle étoile. Bilborus commençait à s'impatienter et le fait de savoir qu'il n'arrivait pas à trouver de solution le désespérait. Mais il ne perdait pas espoir de trouver cette grande demeure.

Leur quête se poursuivit pendant encore quatre jours qui semblaient être des années quand ils arrivèrent en bordure d'une forêt. Ils pénétrèrent à l'intérieur et se faufilèrent non sans mal au travers des haies de ronces et de buissons lorsque tout à coup, ils arrivèrent au bord d'une plaine entourée d'arbres et là, les yeux de Bilborus se remplirent de larmes, il venait de la trouver. Il demanda à Alyus de survoler la maison.

Après quelques minutes il revint avec plein d'espoir ... Elle était inhabitée et tout autour se trouvait un reste de jardin qui lui parut magnifique. Des arbuste en forme d'animal mal taillés se trouvait dans le jardin de part et d'autre. De larges allées gravillonnées menaient à divers endroits de la maison. En s'approchant, il vit que toutes les vitres de la vieille demeure étaient cassées et que la porte était à moitié démontée.

Il semblait que des combats avaient jadis fait beaucoup de dégâts près de cette demeure. Le fait d'y penser fit frissonner Bilborus. Son sang se glaça dans ses veines, des frissons qui débutèrent de la plante de ses pieds arrivèrent jusque derrière sa nuque.

En s'approchant un peu plus, il remarqua un écriteau pendant au dessus de la porte. Il était vieux et rempli de poussière. Le bois avait été rongé par le temps. IL pouvait néanmoins déchiffrer quelques lettres : [E L N D].

Des feuillages pendaient au dessus de l'entrée car la végétation avait poursuivi son travail en envahissant la quasi-totalité de la maison. Une étrange sensation submergea Bilbo. L'endroit lui paraissait familier, comme si il y était déjà venu.

Il s'imagina déjà une belle porte ornée de différentes boiseries, des lumières partout et l'enseigne de sa guilde au dessus de la porte. Il voulait rentrer et se voyait déjà maître des lieux ...

Le coeur serré, il s'approcha de la grande porte et tenta tant bien que mal de la dégager. D'une force qu'il ne connaissait pas en lui, il réussit à forcer le passage. L'espoir qu'il mettait dans cette demeure lui avait rempli le coeur d'une sensation bizarre. Les larmes commençaient à couler le long de ses joues.

A l'intérieur, alors qu'il venait juste d'entrer, il aperçut sur sa droite un grand comptoir en chêne orné de moulures dorées. Une épaisse poussière reposait sur ce meuble, et plusieurs autres pièces de mobilier jonchaient le sol. De larges toiles d'araignées partaient des murs et rejoignaient un immense lustre accroché au centre de la pièce. Il se composait d'une multitude de petites gouttes de cristal. Jamais de sa courte vie, il n'avait vu une telle splendeur.

Il fut surpris car une bonne partie des murs était partiellement calcinée. Un forfait ertainement commis par des dragons.

Sur les murs, plusieurs tableaux plus ou moins imposants représentaient des batailles et des guerres. Des chevaliers et leurs dragons combattaient des armées adverses dans le sang et la cruauté. Un frisson traversa son corps des pieds à la tête. Plusieurs portes disposées de part et d'autre de la pièce donnaient sur la chambre et l'une d'entre elle s'ouvrait sur un bar. Derrière un immense comptoir sur lequel se trouvaient encore quelques bouteilles cassées. Il remarqua la présence de plusieurs corps, morts certainement depuis plusieurs mois, voire même plusieurs années.

Poursuivant sa progression, il arriva au fond du hall et vit deux larges escaliers positionnés de part et d'autre de la pièce et menant tous deux vers une mezzanine. La rampe était faite d'un métal brillant et les marches de bois étaient recouvertes en parties d'un tapis rouge. Entre les deux escaliers du rez-de-chaussée se trouvait une grande porte en bois à doubles battants, il s'approcha. Sur chaque battant, on pouvait y lire la lettre "B".

En ouvrant cette porte, il fut émerveillé par ce qu'il venait de découvrir. Il vit une vaste bibliothèque qui faisait le tour de la pièce. Les murs étaient arrondis. Il comprit qu'il se trouvait dans la tour de la demeure. Au milieu de la pièce, il s'approcha d'un bureau comme ceux que détiennent les seigneurs. Il remarqua un nouveau corps à moitié écrasé par le poids du bureau. A la vue de ses vêtements, il compris qu'il s'agissait du maître des lieux. En fouillant les tiroirs, il trouva plusieurs documents et compris tout à coup ce qu'il venait de découvrir. Il s'effondra et cria de toutes ses forces. Il venait de retrouver son grand père Belerius, disparu depuis une vingtaine d'années. Il s'approcha du corps et lui dégraffa le haut, au niveau du cou. Il vit une chaîne au bout de laquelle pendait le même anneau que lui-même portait. Son grand-père le tenait de son propre père qui le lui avait donné quand il n'avait que 5 ans et depuis ce jour, il ne l'avait jamais quitté. Ils portaient tous les deux le même. Il retira l'anneau de son grand-père et le passa à son doigt. Emprunt de tristesse, il avait du mal à se relever. En tournant la tête, il vit que son grand père avait réalisé son rêve : créer sa propre guilde, qu'il avait nommée "la Cité du Beleriand".

Plein de tristesse et de colère, Bilborus leva l'anneau de son grand-père au ciel et cria de toutes ses forces :

"Sur mon âme, je retrouverai ceux qui t'ont fait cela et je réparerai tout ce qui a été brisé en ta mémoire et dès à présent, je choisis de nommer ma guilde : "LA CITÉ DU BELERIAND" ...



Les membres (16)

Les Membres
Dragonnier Dragon Grade Officiel Grade Personnalisé ou d'apprenti Aura Karma
Commandement
Bilborus Alyus Chef suprême Lothlorien 7 -13400
Waztierzholt Fruuer Chef Prêtresse de Shevarash 8 -11280
Guillen Aqualyss chef Coeur de glace 7 -8656
Classe d'attaque
Typhuss Gypsi Chef de guerre Ange des ténèbres 2 -5320
Nikki Jazzy Garde Royal Fléau de la vengeance 3 -10438
Hashmal Hashmal Tuteur Kamlanaut 5 -3795
Classe de défense
Tagorath Liugeth Scribe Kagen no mebana 1 -7578
Quent Djoser Censeur Troll puant 9 -1292
Anyya Flamya Censeur Brûlure létale 4 -3197
Tor Balthyla Marchand L'ailier noir 4 -1878
Guerriers
Schwarzy Flamboyante Guerrier Faucheur d'âmes 6 -5498
Siniye Alaha Guerrier Foudre verte 1 -1757
Popeye Burn Guerrier force solitaire 7 -8165
Sniper Carat Guerrier - 4 -1106
Soulborg Greiz Guerrier - 4 -544
Cristaline (Hemarys) Trisla Guerrier Poupée Macabre 10 -5148
Postes vacants
- - Stratège - - -
- - Tuteur - - -
- - Architecte - - -
Dernière mise à jour :

Elenya de la première semaine de Víressë, an 5. (01/04/09) [ Calendrier Atsamien ]


Page d'aide à la création de votre page perso

La Cité

Voir Cité du Bélériand (Ville) pour la ville originelle.

Plan

Fichier:Plan Cité du bélériand.PNG

Établissements et bâtiments

Fichier:EV maison...jpg

Position des ville de la "Cite du beleriand" :

1) 18 , 00

2) 03 , 04

3) 09 , 11

4) 16 , 16

5) 02 , 17

6) 04 , 17

7) 06 , 17

8) 08 , 17

Les alliances

Chaos Angels

(2008-12-29 18:21:20) Draygone a validé un accord avec Cite du beleriand.

(2008-12-29 11:03:56) Bilborus a validé un accord avec Chaos Angels


CHEF SUPREME: Bilborus (Alyus) CHEF EN SECOND: Waztierzholt (Fruuer)


Après plusieurs semaines de chevauchée dans les contrées d'Atsami Bilborus arrivait sur le dos d'Alyus au terme de sa quête. Il devait retrouver la trace de son grand-père, un peu tard malheureusement car celui-ci était tombé au combat lors des guerres éternelles. Il créa en sa mémoire la guilde "Cité du Bélériand" et se promit de venger son aïeul jusqu'à son dernier souffle. Au fil du temps, il réussi a réunir quelques uns des meilleurs dragonniers et dragons d'Atsami, pour porter le sang et la désolation dans les rang de ses ennemies. Chaque nouveau membre était trié pour ces capacités, son courage et son sens du dévouement. Le groupe était soudé bien plus que n'importe quel guilde. Chaque tueur trouvait sa place dans cette cité dont le but premier était le combat. Une parfaite cohésion fit rapidement de cette guilde l'une des plus puissante guilde d'Atsami.

"Cité du Bélériand", un nom connu, reconnu et craint de tous.


=> Conditions d’admission : 1. Aura : Tous les auras son acceptés 2. Karma : Seuls les karmas négatifs sont acceptés (ou ceux qui souhaitent le devenir). 3. Être actif sur le jeu et surtout sur notre forum.

=> Gradation : Les grades sont attribués en fonction de la participation de chacun. Chaque membre qui souhaite devenir gradé en fait la demande qui sera étudiée par le chef de la guilde et par ses bras droits (chefs de la classe d'attaque et de la classe de défense). Participation = nombres de kills par semaine + participation au forum Un jeune arrivant très actif dans la guilde peut se voir devenir gradé avant un ancien

=> Coût d’entrée : 10 po

=> Guerres et Alliances : Pas de guerre et d'alliance pour l’instant. (une dent contre une ou deux guildes)

=> Objectifs : 1. S'éclater 2. Devenir la meilleure guilde à karma négatif du jeu