Citadelle du Royaume

De Atsamiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Située au sein de l'Ether, la Citadelle est un lieu vaste dont la correspondance avec la géographie atsamienne est inconnue. On ne connaît même pas le plan où la trouver. Son existence a été révélée aux Atsamiens lors de leur confrontation avec Lysadren, Tarik et l'Autre. L'Ordre des Vigilants y a accédé à partir de la Grande Bibliothèque.

La Citadelle a la semblance d'un château-fort et abrite de nombreuses pièces destinées à entraîner les aspirants à l'Ordre des Gardiens de la Liberté. Ceux-ci peuvent y apprendre des sortilèges uniques utilisables dans l'Ether, et surtout, ils peuvent y rencontrer le Cœur de la Citadelle : l'Orbe Primaire ou Orbe des Gardiens, une Sphère du Possible abritant une grande partie de l'essence de Père-de-Tous.

Grâce à l'Orbe des Gardiens et au sacrifice du Sénéchal Cabos, les Vigilants, au cours de l'an 3, purent redonner leur forme d'origine aux leurs transformés en Fantômes, fermer les Fissures et renvoyer l'Autre dans son monde. Les Vigilants devinrent les nouveaux Gardiens, ancrés dans notre monde, tandis que dans l'Ether, Lysadren veillait toujours, prêt à leur venir en aide en cas de nouvelle menace.

Plan

La Citadelle est construite sur 5 niveaux: 2 souterrains, 3 aériens. Autrefois florissante, c'est aujourd'hui une ruine à l'abandon, humide et pleine de toiles d'araignées.

Rez-de-chaussée

A ce niveau se trouvent les salles d'apparât et de fêtes : grandes portes sculptées, hautes colonnes, mosaïques aujourd'hui en miettes, solides gargouilles couvertes de toiles d'araignées. A l'arrière se trouve le quartier des serviteurs.

Premier étage

Cet étage abrite des salles d'armes, des postes de combat dans chaque tour, d'où on domine le bas. C'est aussi là que se trouve le "Balcon du Roi", qui domine la cour, ainsi que la grande salle d'audience, remarquable de par son grand trône de fer, ainsi que par la stèle gravée de centaine de symboles qui supporte une sphère à la lueur dorée.

Deuxième étage

C'est un étage luxueux, qui abrite la chambre de quelqu'un d'important, chambre avec lit à baldaquin et salle de bain privée alimentée en eau par un système de pompes. Devant le lit, un piédestal gravés de centaine de symboles supporte lui aussi une sphère à la lumière dorée.

Contigü à la chambre se trouve le Vestibule des Héros :

"De longues plaintes graves émanent des alcôves alignées le long des murs de cet immense vestibule. Une statue en bas relief, représentant parfois un Humain, parfois un Dragon, et parfois les deux, se dresse dans chacune des alcôves."

Plus loin se trouve les salles des trésors, parsemées de pièces d'or et ne contenant plus aujourd'hui qu'un coffre ouvragé, fermé à clé.

Premier sous-sol

C'est le quartier de la garde, laissé à l'abandon. C'est un lieu humide, aux murs moisis, couverts de lichen, enveloppé de brouillard. On y trouve des chambres, des salles d'armes, ainsi que cuisine et salle à manger.

Deuxième sous-sol

Le dernier sous-sol abrite les cachots et les chapelles. Une salle centrale divise le sous-sol en deux.

"Des gargouilles sourient de toutes leurs dents en haut des murs de cette pièce, bien éclairées par le brasier qui flambe au beau milieu. Dans des alcôves au milieu des murs Est et Ouest, se trouvent deux statues géantes de guerriers en fer. Chaque statue possède quatre bras. L'un tenant un bouclier, l'autre brandissant une épée, et les deux derniers les paumes tournées vers le plafond de l'alcôve. Loin au dessus de vos têtes, un sablier dont la base porte une inscription en grosses lettres reste suspendu comme par magie au dessus du brasier.
« Dans la paume de ma main,
Est le temps qu'il te reste,
Quand il sera consommé,
Par la flamme tu seras libéré ».
Tout son sable se trouve dans la partie supérieure et refuse inexplicablement de couler. Près du brasier est posé un coffre doré."

Du côté Sud, un balcon occupé de fauteuils témoigne de ce qui était une cour de justice, aujourd'hui noyée sous 1m d'eau noire et glacée, tout comme les cachots en contrebas.

Du côté Nord, un tunnel conduit à plusieurs petites chapelles:

  • la Chapelle de Douleur (ornée de fresques représentant la souffrance sous toutes ses formes)
  • la Chapelle d'Art
  • la Chapelle de Brouillard (de marbre blanc, emplie d'une fumée blanchâtre)
  • la Chapelle de l'Esprit (peinte de moines en pleine méditation
  • la Chapelle de Foi (occupée par un autel cubique qui supporte une immense sphère dorée)
  • la Chapelle de Calme (baignée de lumière rouge et d'un bourdonnement insupportable. En son centre se trouve une cage de fer environnée d'éclairs argentés, qui contient une clé)
  • la Chapelle de Plénitude (en apparence, sans mur, seulement un vide empli de ténèbres)
  • la Chapelle des Prismes (des prismes flottants èrent chaotiquement dans la pièce)
  • la Chapelle de Puissance (contient une immense sphère bleutée en lévitation, remplie d'énergie)



Liens

www.ev-dragon.com/forum/message.php?id_topic=8980
www.ev-dragon.com/forum/message.php?id_topic=11345