Utilisateur:Elyra

De Atsamiki
Aller à : navigation, rechercher

Elyra

Elyra
Portrait de Elyra
Espèce : Humain
Genre : Féminin
Née le : mois de Ringarë, aux alentours du solstice d'hiver, an -14
Taille : 174 cm
Couleur des yeux : Marrons
Couleur de cheveux : Châtains
Étal civil : Célibataire


Histoire

Ely est née au pied des montagnes atsamiennes dans une famille de paysans. Comme beaucoup d'atsamiens, son début d'existence simple et paisible prit fin lorsqu'une troupe de dragonniers, armés de haine et violence, détruisit son village en tuant tout sur son passage, comme il était malheureusement courant lors des temps de chaos précédant le règne d'Ithil. La petite fille de 5 ans survécu cachée dans les collines, où elle fut recueillie par un mercenaire solitaire et bougon, Agilmar. Celui-ci traita l'enfant comme sa fille. Avec lui, Elyra eut une éducation assez sauvage: elle apprit l'art de la chasse et du pistage, devint une experte pour survivre dans les bois et espionner ou voler pour le compte des clients. Elle eut la chance d'apprendre à lire et à écrire grâce à un vieux livre de botanique mais fut gardée à l'écart de toute éducation culturelle ou religieuse.

Agilmar vieillissant, il fut assassiné par une bande de pillards particulièrement violents. Elyra en fut traumatisée: elle revoit régulièrement dans ses cauchemars ses mains couvertes du sang de celui qu'elle aimait, se retrouvant plongée dans son chagrin. Après ce drame, seule, Elyra se renferma sur elle-même et s'enfonça dans une existence misérable, sale et mendiante. Elle voulu mourir et failli être exaucée: un jeune dragon la captura pour la mettre à son service, n'ayant cure de son état de santé, prêt à la remplacer par un autre humain si jamais elle mourrait. La souffrance réveilla la jeune fille: la mort était douleur, la mort était néant, la vie un cadeau. Elle vivrait. Au fil des mois, sa relation de haine avec le dragon vira à une entente cordiale, puis peu à peu à l'affection. Elyra avait rencontré Gwaïhir, celui qui serait son partenaire pour de nombreuses années à venir. Le couple se reconstruit au contact l'un de l'autre, reprit confiance et entama son ouverture à la civilisation d'Atsami et à la communauté des dragonniers.

Son entrée dans la Garde de Nuit en l'an 3 marqua un grand pas dans la vie d'Elyra. Parmi ses Frères, elle trouva une famille à aimer, à protéger et à aider. Ayant trouvé sa place, Elyra s'investit dans son nouveau foyer et monta en grade, jusqu'à devenir Commandante en second de sa guilde. Elle n'était plus une jeune fille misérable et perdue. Elle était devenue une dragonnière respectée. Elle fit ensuite, en l'an 11, la connaissance d'Adrentar qu'elle accompagna le temps d'une aventure, puis deux, puis davantage. Malgré leurs divergences de point de vue (l'un vantant l'honneur et la vertu des Chevaliers, l'autre la liberté et la destruction), elle était fascinée par le courage et l'aura du jeune homme et prête à changer sa façon de voir le monde. Elle s'allia à l'Ordre des Chevaliers d'Atsami, membre satellite cherchant sa place entre corbacs et chevaliers.

Puis plus rien. La Garde de Nuit ayant disparu, les paroles d'Adrentar ne suffisant pas à rallier des hommes à sa cause, Elyra s'ennuyait, perdait espoir. Elle disparu pendant deux années, vivant vécu en ermite au quatrième souterrain, le temps de faire le deuil des joies du passé et d'accepter de s'ouvrir à de nouvelles expériences, de nouvelles amitiés.

Quittant sa tenue noire de corbac et se lançant dans une nouvelle vie, elle reprit ses activités d'exploration et de mercenaire en l'an 13, acceptant diverses missions contre rémunération le temps de retrouver une cause à laquelle se rallier.


Caractère

Elyra était une fille très timide et discrète, mais le temps et le commandement en ont fait une jeune femme mûre et affirmée. Elle reste silencieuse la majorité du temps, préférant écouter que parler, et a du toujours du mal à communiquer, surtout avec les étrangers. Elle paraît ainsi souvent froide et associable, mais ses amis savent qu'elle peut se montrer rieuse et exubérante.

C'est une jeune femme solitaire, logique, passionnée par la science et la nature dans laquelle elle essaie de vivre en symbiose. Elyra est curieuse mais prudente (certains diront même un peu lâche), toujours avide d'aventure mais prompte à fuir lorsqu'elle se sent dépassée. L'amour de la vie avant l'honneur, même les enseignements d'Adrentar n'y ont rien changé.

Elyra a une certaine tendance à la claustrophobie et agoraphobie. Elle craint également la magie qu'elle ne maîtrise pas et considère comme de la triche.

Elle vit préférentiellement à la Surface ou au Quatrième Souterrain, là où il y a de la lumière et de grandes plaines et forêts. Elle a longtemps résidé à ChâteauNoir sur le Mur mais la ville étant à présent désertée et en ruine, elle n'a plus de chez elle. Cependant, c'est une grande vadrouilleuse donc elle a vite reprit l'habitude de camper n'importe où et de parcourir tous les plans au fil de ses missions ou envies. Elle a une grande connaissance de la géographie atsamienne.


Équipement

Physiquement, Elyra est plutôt banale hormis sa grande taille. Elle a de longs cheveux châtains, les yeux marrons, un physique mince et hâlé par le soleil et un visage peu souriant.

Conformément aux règles de la Garde de Nuit, elle a porté le noir intégral pendant des années, jusqu'au moment où elle a dû se résoudre à faire le deuil de son passé. Elle porte en général des vêtements de toile dans les tons beiges et verts, pratiques pour courir les bois. Elle possède une chaude cape en laine grise bordée de fourrure de renard pour supporter les nuits froides.

La jeune femme est toujours armée de multiples couteaux dissimulés, en plus d'un long coutelas accroché à la ceinture. Elle ne se sépare que rarement de son arc, son arme fétiche. Elle ne porte plus d'épée, n'ayant jamais été très douée pour la manier.


Gwaïhir

Gwaïhir
Race : Uroloki
Espèce : Dragon de Brume
Genre : Masculin
Née le : Lotessë, an -14
Hauteur : 3 m
Longueur : 9 m
Envergure alaire : 10 m
Poids : 1100 kg
Couleur de peau : Vert tendre
Couleur des yeux : Noir
Étal civil : Célibataire


Description physique

Gwaïhir est d'une douce couleur vert clair, avec le ventre argent. Il a hérité de son père, dragon vert des forêts, sa haute taille ainsi que ses longues pattes déliées, faites pour galoper. De sa mère, dragonne argent des airs, il arbore de longues cornes légèrement recourbées sur la tête ainsi que la finesse de ses traits. Il a de beaux yeux noirs et une crête piquante le long du cou. Comme signe particulier, il a une cicatrice à la base du cou, qui en fait tout le tour, là où la corde des Hommes a arrachés ses tendres écailles lorsqu'il était tout petit.


Histoire

Comme Elyra, il est né dans les montagnes atsamiennes. Son père était un beau et puissant dragon vert des forêts et il lui ressemble beaucoup. Sa mère était une jeune dragonne d'argent, inexpérimentée en matière de maternité. Elle pondit un œuf unique et l'abandonna à la nature sauvage, sans aucun soin. La naissance de Gwaï est donc un petit miracle en soi. D'une ancienne lignée de dragons urolokis, il a un cycle de développement très long: il entre à peine dans l'âge adulte.

Il apprit seul à se débrouiller, à se nourrir et à se protéger, ce qui lui a donné se caractère indépendant. Il était tout jeune lorsqu'il a une première fois rencontré les Hommes. Pris au piège, il a été enfermé et élevé dans le but d'être mâté et monté le plus rapidement possible. Depuis ce jour, il voue une haine infinie aux humains et à leur manière d'asservir les êtres vivants.

Bourré de haine, il réussit à survivre parmi eux, refusant de se soumettre, et apprenant de ses ennemis tout ce qu'il pouvait. Il fut horrifié par le comportement soumis des autres dragons. Patiemment, il a attendu, jusqu'à arriver, encore par chance, à s'échapper. Affirmant encore plus son sentiment de supériorité par rapport aux autres.

En grandissant et en pleine crise d'adolescence lui est venu son désir de "jouer" avec ses ennemis, et il est retourné vers la civilisation. Il a beaucoup souffert, jeune et faisant plein d'erreur, battus par de plus puissants que lui. Sa rencontre avec Elyra fut un peu un hasard, lorsqu'il enleva la jeune fille pour qu'elle soit à son service. Avec le temps, l'affection est arrivée, ainsi que le changement. Gwaï a commencé à devenir grand.

Pendant les deux années d'ermite de sa dragonnière, Gwaï s'est retiré en solitaire, plongé dans de longues méditations. Il commença enfin à sortir de l'adolescence pour entrer dans l'âge adulte.


Caractère

Gwaïhir est un solitaire, très à l'écoute des autres et observant beaucoup le monde qui l'entoure. Du fait de sa jeunesse, Gwaï est orgueilleux, fier de lui et confiant en la vie. De nature maladroit, imprudent et lâche, il fait beaucoup d'effort pour être plus posé et réfléchi depuis qu'il a passé le cap de l'âge adulte. Il est très protecteur envers son humaine et tente de la guider de son mieux.

Il ignore si c'est à cause de ses origines ou de son jeune âge, mais il n'a aucun don pour la magie, ni la télépathie. Il vole très peu, préférant galoper sur ses longues jambes et crache du feu mais à petite puissance.

Gwaïhir parle le draconique (inné, hérité de sa mémoire) ainsi que l'atsamien, passant allègrement de l'un à l'autre avec Elyra, faisant (parfois) des efforts pour être compréhensible lorsqu'il côtoie d'autres humains.