Prophétie d'Yselda

De Atsamiki
Aller à : navigation, rechercher


Le Prophétie d'Yselda est une prophétie énoncée par la guérisseuse Yselda de Krymade sur son lit de mort, en Yavannië de l'an 10.


Voici ce qu'elle dit :


"Au vingt-neuvième jour du mois de Súlimë,


Le jeune garçon prend l’œuf dans la forêt.
Le saurien grandit aidé par son compagnon
Et ensemble ils affrontent les autres dragons.


Une forte complicité s'instaure entre eux,
Dragon et dragonnier, dont les liens s'entremêlent,
Rencontrent l'amour et marchent jusqu'à l'autel.
Par deux fois ils disent oui, et unissent leurs vœux.


Ils fondent un foyer, une maison, une ville.
Mais toujours le passé finit par revenir
Et l'homme et le dragon sont obligés de fuir.
Leur errance est longue, tandis que le temps file.


Ils découvrent alors une étrange prophétie
Qui remet en question le restant de leur vie.
Les deux compagnons recherchent leurs origines,
plongent dans leur passé, en ressortent indignes.


L'homme est demeuré sourd aux appels de son cœur
Le saurien n'a pas entendu son désarroi.
Leur si précieux lien pour eux devient un poids.
Les deux êtres se séparent, ne sont plus âmes-sœurs.


Mais une telle unité ne peut se défaire.
L'appel au combat les réunit à nouveau.
Mais l'un d'eux est blessé, disparaît aussitôt.


Le survivant s'en va et tout seul désespère."


Cette prophétie fait échos au Ganim Vs'shtak concernant Pito et Draginos. Rapportée aux oreilles de Pito par Draginos, le Dragonnier fait fi des conseils du Dragon et, bien malgré eux, accomplissent la prophétie tant redoutée.