Paladins des Cieux

De Atsamiki
Aller à : navigation, rechercher

Petite description

Suite à une destruction des Fils du Pacte, ancienne guilde dirigé par Wolf4. Apokalips (l'ex-chef en second) et une poignée d'autres anciens membres décidèrent alors d'en édifier de suite une nouvelle. Le nom fut longuement débattu, mais c'est sur un accord commun que fut choisis le nom de Paladins des Cieux, dès lors s'ensuivit un style et un mode de vie chevaleresque...

Blason

Problème d'affichage

Une vieille légende

Tiré des Prophéties d'Atsami, Livre Ier: La genèse de la Mythologie, par Sindar le sage, chancelier d'Isilbal, en Elenya de la troisième semaine de Yavannië de l'an -453.


Chapitre 1: La création d'Atsami

"Au tout début des temps, bien avant la venue des hommes sur Atsami, avant la venue de Fisherkröw le vaillant et même avant la naissance d'Ancalagon le noir. Oui avant toute ces épopées qui ont marqués Atsami, et l'ont transformée afin de devenir ce qu'elle est maintenant: une terre nourricière, douce et accueillante pour les dragons d'aujourd'hui; l'univers était néant, un espace vide et sans vie.

Jusqu'à ce que des ténèbres sorte une boule de lumière incandescente et crépitante de pure énergie, c'était le commencement de la vie. L'astre lançait de temps à autre de gigantesque éclair bleu électrique qui fendait le vide dans un vacarme assourdissant. De cet oeuf gigantesque sortit Thunderkrow, le roi dragon, créateur d'Atsami et premier représentant de son espèce. Il paraissait d'un âge avancé, empreint de sagesse et de justice. Sa peau lisse et luisante comme le soleil, était de couleur mordorée; il avait aussi quatre puissantes pattes qui lui permettaient de se déplacer dans l'espace. C'est ainsi qu'il s'amusa à filer sur ces pattes, à voler à l'aide ses puissantes ailes et parcourir ainsi l'espace infini qui s'offrait à lui. D'un battement de sa queue il fit apparaître des étoiles.

Mais celui-ci s'ennuyait il décida donc de créer une étoile encore plus grosse que les précédentes, il donna donc un puissant coup de queue qui ébranla l'univers tout entier, c'est ainsi que naquit Aurorea, l'astre d'Atsami, qui éclaire de mille feux la terre sacré des dragons. Celle-ci malheureusement allait beaucoup moins vite que les autres étoiles, et le dragon se lassait de courir après les étoiles il décida alors de créer un "monde", un monde où il se sentirais beaucoup mieux que dans l'espace, un monde où il y aurait d'autres dragons pour le distraire et un monde qui serait beaucoup plus coloré que ce noir monotone, alors le dragon avala une étoile, puis la recracha. Et ce qu'il recracha n'était plus une étoile, mais...un monde!


Mais ce monde tout comme l'univers était vide, il cracha donc sur ce nouveau monde, et son cracha inonda ce monde nouveau et fertilisa la terre qui donna des végétaux et par la suite, des animaux. Ce monde fut appelé Atsami, et était peuplé pour l'instant par toutes sortes de créatures (slims, loups, tigres, cochons, minotaures, chimères, squelettes, fantômes, zombies, faucheuses, harpies, golems, dinos et bien d'autre...).

Hélas! Ces créatures ne s'entendaient pas et s'entretuaient les uns les autres, Atsami sombrait dans la folie et la guerre. Alors Thunderkrow décida d'envoyer des créatures qui rapporterait la paix et l'équilibre dans son royaume, et qui seraient dotés d'une grande sagesse: les dragons. IL avala donc toutes les étoiles qui restait puis les recracha une à unes, ainsi naquirent les premiers dragons, garant de la paix à Atsami. Il créa aussi deux de ses semblable afin de veiller sur ces nouvelles créatures et, par la même occasion, de l'aider lui-même: Shola, son fils, chargé de garantir la paix et la justice et de scruter chaque être vivant du haut de son trône des cieux à l'aide de ces cinquante yeux espions et Kushumaï, sa fille, la déesse licorne, chargé d'aider la nature et de limiter les massacres entre animaux et la chasse."


Chapitre 2: La domination du chaos

"Tout semblait se passer pour le mieux dans le petit monde tranquille de Thunderkrow. Mais c'était sans compter les entités maléfiques qui rôdaient dans l'intra monde. Un monde de non matière, sombre et lugubre où des êtres, si l'on peut appeler cela des êtres, vivait dans la jalousie des créatures de chairs. Ils cherchaient par tous les moyens la vengeance à travers la destruction de ce monde tant convoité. Un beau jours à force d'efforts, il trouvère une brèche dans la frontière séparant les deux mondes respectives. Cette brèche étant invisible aux yeux de simple mortels, on mit du temps à s'apercevoir de la menace. Les créatures de l'infra monde déferlèrent alors sur Atsami sans que quiconque n'ait pu les en empêcher. Celle ci avait un mode de contamination bien étrange, très différent que celle de vulgaire virus, c'est pourquoi leur éradication était bien délicate. Ces créatures vicieuses et redoutables infestaient l'esprit de leur victime à un moment de la journée où celle ci étaient le plus vulnérable d'un point de vue psychique: c'est à dire la nuit par l'intermédiaire du rêve. Le danger venait aussi de leur grande vitesse de prolifération, qui se reproduisait, pour une même entité, par simple contact, car c'est créature immatériel pouvait se dédoubler et passer dans le corps de leur nouvelle victime.

Peu à peu quelques créatures commencèrent à avoir le même symptômes: trouble cérébraux violents, tourné vers la violence. Néanmoins cette première phase de contamination ne provoqua pas d'incident majeur. Les dragons et les humains s'entraidaient pour rétablir l'ordre, épauler par les dieux. L'affaire se corsa par la suite, les animaux devenait beaucoup plus violent et acquière une force et une agilité phénoménale, il y eut beaucoup d'effusion de sang qui furent de plus en plus ardus à réprimander. Le vrai problème fut quand les dragons et les humains furent touchés.

Un beau jour Shalaänak, prince des dragons, s'assoupit sous un arbre. Sa besogne devenait de plus en plus pénible, il n'en voyait pas le bout et avait grand besoin de repos. Hélas ce repos lui sera fatal, aussi bien à lui qu'à tout Atsami. Le pire, se produisit, l'entité la plus maléfique et la plus machiavélique vint infesté le corps du plus puissant dragons existant à ce jour. A son réveil, le monde était déjà condamné. La force phénoménal du prince qui était déjà largement supérieur à celle d'un dragon ordinaire, se retrouva décuplé. De plus, un sentiment nouveau avait envahit son esprit: la haine, ce sentiment qui n'apporte que ruine et destruction. Bientôt le monde fut un vrai bain de sang. L'entité maléfique s'était reproduit et infestait chaque jours de nouveau dragons. Les dieux étaient impuissants face à ce nouveau désastre, il ne pouvait intervenir en personne de peur de se faire eux même contaminer par cet étrange fléau. Ne sachant que faire, décidèrent d'intervenir par la force. Thunderkrow, créa alors son troisième fils: Tyraël, un puissant dragon guerrier.

Une grande bataille fit rage où deux puissantes armées allait s'affronter, où le sort du monde dépends de la victoire de la légion des cieux, l'armée libératrice d'Atsami, composé de Tyraël, son frère Shola et sa soeur Kushumaï, ainsi que tout les dragons encore valides. Après des mois de guerre acharnés, de pertes innombrables, l'armée de Shalanaak fut vaincu et se retira dans les plaines au nord d'Atsami. Les corps des deux camps furent ramassé et brûler. Leurs cendres argentées furent transvasées dans un grand sablier d'or sur lequel Thunderkrow versa une larme. Le sablier fut confié à l'aîné des dieux, Shola qui l'accrocha autours de son cou avec une chaîne d'or avec l'interdiction de s'en défaire. Qui sait quels pouvoirs étranges cet objet funeste recèle-il?"


Chapitre 3: La guerre des nues

"La population de dragons avait fortement diminué au cours de cette bataille mémorable. Néanmoins quelques heureuse naissances vinrent compensés les pertes. Tyraël se lia avec une dragonne mortelle et de leur union naquit Brazök, dieu du feu. De son coté Kushumaï s'était épris pour un grand dragon vert et enfanta de Rhynn, dieu de la magie et de la médecine. Chaque jour passé, l'armée de Shalanaak s'agrandissait, détruisant tout sur son passage, peu à peu le règne du chaos s'installait. De nouveaux dragons s'infestait sans cesse et passait dans le camp ennemi, nombre de braves dragons succombèrent même à la folie et s'entretuèrent. Rhynn passait son temps à soigner les multiples blessés qui agonisaient dans des tentes de fortunes. Brazök, quand à lui, attisait un feu éternel pour alimenter la flamme des vaillants combattant, et leur procurer un semblant de chaleur dans cette période hivernal. Les dragons était las de la guerre et fuyait le combat qu'il jugeait perdus d'avance. Alors les trois frères, chefs des armées se séparèrent chacun de leur coté, dans un direction différente, afin de parcourir le monde à la recherche d'une solution à cette guerre problématique.

Tyraël s'envola dans les cieux aussi loin qu'il put, le silence du ciel lui faisait le plus grand bien pour réfléchir calmement. Il se devait de trouver le point faible de ses créatures sans quoi cette guerre s'achèverait par une victoire du monde des ombres. "Le monde des ombres pensa t-il...mais oui! Voilà la solution! La lumière est l'antithèse de l'obscurité, dont ces entités sont composées. Il faudrait donc une puissante source de lumière pour en venir à bout." Son regard se porta alors sur Aurorea, l'astre solaire d'Atsami. Le Dieu dragon s'approcha alors le plus possible de l'astre, jusqu'à se brûler la rétine, il se coupa le bout de la queue et la jeta à l'aveuglette dans les fournaises incandescentes du soleil atsamien. Une terrible gerbe de feu jaillit alors, qui projeta Tyraël au sol. Cette flamme donna naissance à une superbe dragonne incandescente, Äerendil, déesse d'Aurorea, de la lumière et de la beauté. La fille aida son père à se relever. Celui ci lui narra tout les évènement depuis la création de Atsami et lui expliqua le pourquoi de sa création. La jeune dragonne se rangea donc dans l'armée de Tyraël, tout deux expliquèrent leur plan aux combattant qui adhérèrent tout de suite à cette idée grandiose.

De son coté Shola, s'exila sur les cimes vertigineuses des Montagnes Soufflantes. Il y faisait un froid glacial, et le vent soufflait de puissantes bourrasques glacées. Il marcha des jours et des jours à la recherche d'une quelconque aide, mais il ne trouvait rien. Le temps passait, jusqu'au jour où un violent ouragan s'abattit sur la région, arrachant des arbres sur son passages, des roches et mêmes des pans de montagnes. Jamais de mémoire de dragons, on n'avait vu de vent si violent. Shola fut arraché du sol et la précieuse chaine d'argent portant le sablier funéraire céda. Il se rappela alors avec regret des mises en garde de Thunderköw, et regarda, impuissant, le petit sablier d'or partir au loin, emporté par les vents violents et qui finit sa course sur la plus haute montagne de la chaine: Le Mont des Tempêtes. Le sablier se brisa en mille morceaux, libérant les précieuses cendres. Ceux ci se regroupèrent en une masse compacte, qui implosa pour donner...une magnifique dragonne blanche! Ainsi naquit Freyja, déesse du froid et du temps. Shola, ramena alors la dragonne rejoindre la légion des cieux et lui expliqua en chemin le rôle qu'elle aurait à jouer dans la finalité de cette guerre.

Kushumaï, fut la dernière à trouver de quoi aider les vaillants combattants du bien. Elle survolait depuis des jours un immense désert dont elle ne voyait pas la fin, épuisée et à bout de force chaque coup d'elle la fatiguait encore plus. Elle trébuchait sans cesse et s'écrasait au sol, mais elle continuait son chemin de plus belle, malgré les nombreuses blessures qui parsemait son corps ensanglanté. Jusqu'au jour où le désert commença à s'effacer peu à peu, laissant place à un peu de verdure. Des dunes apparaissaient devant elles et une fois qu'elle les eut passé qu'elle ne fut pas ça joie d'y trouver derrière un océan. Elle s'y laissa tomber, à bout de force et soupirant de bonheur de voir ses plaie rafraichit, laver et désinfecté. Le sang des dragons vous le savez n'est pas ordinaire et possède un peu de magie, alors imaginez vous le sang d'une déesse dragonne. L'eau bouillonna sous la déesse chasseresse et une forme draconesque émergea des eaux. Du sang de Kushumaï s'était formé Dalaran, dieu des Océans. Les deux dieux prirent alors le chemin du retour et le dieu marin jura fidélité pour la victoire de la justice.

La légion des cieux s'organisa alors pour la dernière bataille. Brazök forgea de puissantes armes pour les guerriers dragons. Rhynn les protégea de l'intrusion des entités maléfiques par un sort puissant, enfin les trois nouvelle recrue se mirent en place et se remémorèrent leur rôle dans le plan qui devait les conduire à la victoire.

A l'aube, on envoya un éclaireur avertir Shalaänak et son armée, qu'ils étaient attendu dans les cieux. Le tyran, sûr de sa victoire, releva le défi et partit à la tête de sa gigantesque armée des ombres au point de rendez vous. Les deux armées se faisaient face pour la deuxième fois depuis bien longtemps. Au vu du nombre de combattants le dénouement de cette guerre semblait bien sombre. Néanmoins le sourire se lisait sur le visage de la légion des cieux. Prenant cela pour une folie collective, l'armée des ténèbres s'élança dans la bataille. Le cours des choses aurait été bien différent, si ce jour là Shalaanak aurait regardait plus attentivement les nouvelles recrues de ses adversaires.

Le soleil caché par Äerendil, depuis l'arrivée des entités fut dévoilé vint alors frapper le peuple ténébreux qui gémissèrent à l'unisson, tombèrent au sol, non loin de l'Océan des Figées. Dalaran, fit monter le niveau de la mer, jusqu'à les engloutir totalement. Ce fut alors au tours de Freyja d'intervenir, elle souffla sur l'Océan une brise glaciale qui cristallisa la mer, la figea, elle et ses occupants pour la fin des temps. Seul Shalaänak échappa au massacre, et s'avoua vaincu."


Chapitre 4: Le triomphe de la justice

"Shalaänak fut soigné par Thunderkrow lui même. Le mal fut extirpé de son corps, mais il avait gardé quelque pulsion meurtrière. Pour cela, il fut exiler dans la Terre des morts dont il en serait le gardien et où il ne pourrait faire de mal à personne. Les dragons figées dans les glaces furent extirpés des eaux par le souffle ardent de Brazök, et soignés uns à uns par Rhynn. Le monde semblait avoir repris son calme initial. Les dieux reprirent donc leurs fonctions et construisirent Dëlangurdil, la cité des Dieux où ceux ci pourraient superviser les créatures et veiller à la justice du monde. Mais qui sait quand le monde des ombres se déchirera encore afin de rejoindre Atsami? Les conséquences pourrait être désastreuses et le bien ne triomphera peut être pas toujours de ces entités démoniaques. Viendra alors le Crépuscule, la fin d'Atsami et de tout les dragons qui y séjournent, les dieux eux même se livreront dans une dernière bataille, où il n'y aura ni perdant ni gagnant..."




Tirés des Mémoires de Ragnarog, Chef de la guilde des Paladins des Cieux, en Anarya de la première semaine de Hísimë, an 2.

"Après avoir trouvé le parchemin secret de Sindar le sage, je m'interrogeais beaucoup sur cette soit disant fin du monde. Néanmoins toute la nuit mon esprit fut tourmenté par des rêves étranges. Des cauchemars lugubres où le monde était empli de chaos et où tout n'est plus que ruine et destruction. Le Dieux créateur, lui même me montrait du doigt ce tableau apocalyptique et m'ordonnais d'en venir à bout. Me réveillant en sueur, j'essayais de remettre mes idées en place. Je n'ai jamais su quel était la part de réel dans ce rêve. Mais une chose était sur: je ne pouvais rester les bras croisé à ne rien faire. Et si cette légende disait vrai? Qui aujourd'hui se souciait de l'esprit de la justice? Nombre de dragons innocent périssait sous la flamme d'ignobles dragons tyran.

Ce jour là, j'ai pris une grande décision qui a chamboulé ma vie. J'ai quitté mon ancienne guilde, après avoir rassemblé quelque fidèles dragons afin d'en créer une nouvelle. Plus juste, où la volonté des dieux sera respectée. Cette guilde sera appelé Paladin des Cieux. Paladin d'un point de vue moral, d'un chemin à suivre et des Cieux en mémoire de la légion du bien qui à triomphé du joug de ces entités machiavéliques. Ainsi un nouveau tournant s'ouvre à moi ainsi qu'à tout ceux qui mon suivit et je m'efforcerais de suivre mes convictions du mieux que je pourrais


[...]


Hélas par la suite, ces convictions furent ébranlé, je ne sais pas si ces entités rodent encore dans les parages, mais j'ai de plus en plus de mal de me pas profité de ma puissance à des fins...peu honorifique. Le goût du sang est devenu indispensable à ma survie. Je lutte non plus par principe, mais par envie. J'essaye de chasser cette ombre qui embue mon esprit, mais il m'arrive souvent de faire des écarts de conduite. Le Crépuscule serait il plus proche que je le croyais?"


Répartition des membres

  • Fondateur: Apokalips
  • Membres importants: Skendi, Zeusfire, Fatdragon, Metadragon, Glacia, Salmissera, Guaould, Adhendel, Dexana, Rjbm, Djcot, Alamasse, Roharrim, Salmissera, Methos, Fenix, Edwin, Zanka, Kaworu, Julescesar, Volcanos...
  • Invités adjuvants: Nathane, Jkdragon, Rafal...

Principes

Les paladins des cieux s'inscrivaient principalement dans l'aide à l'évolution, ils avaient développé un système perfectionné de tutellage et avaient amassés un nombre importants d'information diverses. Axés pas mal également sur le k-, ils ont donc développés également des techniques de chasse qu’ils transmettaient aux futurs guerriers. Une bonne ambiance y régnait du part de l'ancienneté de la quasi totalité des membres qui se connaissaient dors et déjà et de part l'accueil chaleureux dont ils savaient faire preuve. Pas mal axés sur la complexification du jeu et sur le développement de technique en tout genre, ils avaient également développé un système complexe de grade, de forteresses...

Fin de l'épopée

Cette guilde sera finalement abandonné au profit d'un multiguilde en collaboration avec l'Ordre du Phoenix, les Alphas Dragons et la Légion de Jade baptisé alors La Legion Legendaire et placé sous le commandement de Galaxi (ex-chef de la La Legion de Jade), Willydragon (ex-chef des Alphas Dragons), Nathane (ex-chef de l'Ordre du Phoenix qui quittera le mouvement assez rapidement), Rustha (chef actuel des Legendarys Dragons qui quittera le mouvement assez rapidement), Apokalips (ex-chef des Paladins des Cieux), Skendi (ex bras droit des Paladins des Cieux) et Edwin (ex bras droit des Paladins des Cieux et représentant des Chevaliers Dragons).